‘dans notre milieu économique et émotionnel actuel, il devient difficile d’accorder des hausses de salaire ou du temps de repos supplémentaire à nos équipes. cependant on peut investir dans leur santé et leur bien-être ’

la santé reste notre atout la plus chère, donc investir dans la santé de son équipe montre que vous suivez une voie humaniste et montre que vous vous investissez dans le bien-être de votre entreprise également.

ce que j’ai appris des chefs d’entreprise

95 % d’entre eux aiment l’idée d’investir dans le bien-être de leur équipe mais ils n’y ont pas pensé plus. 5% d’entre eux ont posé des questions sur la nature d’un programme de bien-être et 0,5% de ces derniers ont établi un deuxième rendez vous en établissant une de mes initiatives.

ce que j’ai appris des employés

leur plus grand souci était de savoir comment gérer le stress de manière favorable. les maladies et visites médicales au lieu de la santé et le mouvement sont devenues les thèmes récurrentes de la conversation.

si tout commençait par le stress,

et ne pas des symptômes du stress, tel que la pression sanguine élevée etc., confronter le stress, face au stress, est l’endroit le plus logique d’établir une initiative/intervention de bien-être. le stress reste unique en sa capacité à être la cause d’émotions mal-adaptées, mais aussi le déclencheur. dans mon atelier intensif d’un jour, je vous montre les 2 moyens utilisés afin d’augmenter son immunité au stress. je peux également arranger des mini séminaires pour votre entreprise.

comment peut on investir dans l’affrontement direct du stress ?

on y arrive de la même façon que n’importe quel investissement - en récoltant des informations. je fais cela au coté des patients et des entreprises par un

bilan émotionnel intégré (b.e.i.)

ce bilan constitue une collection des signatures émotionnelles uniques et confidentielles de chaque membre de l’équipe, pendant d’une réunion de 15 minutes ou il faudra remplir une questionnaire comprehensive. les émotions dominantes, positives ou autres qui définiront votre équipe seront partagées avec vous de manière confidentielle après.

par exemple, on peut découvrir que 45% des membres d’équipe possèdent des problèmes de colère, 80% sont courageux, 60% ont l’esprit ouvert aux nouvelles idées, 85% aiment contrôler et 35% montrent un comportement addictif, etc. la loi de Hebb - les neurones qui s’enclenchent ensemble, branche ensembles - nous montre que si, par exemple, une personne est du type contrôleur, il ou elle pourrait également être frustré, anxieux ou fermé d’esprit. si quelqu’un était du genre à accepter les chose plus facilement, il ou elle pourrait être plus patient, paisible et capable de résoudre davantage de problèmes.

avec cette information en main et la neuroscience qui nous guide, on peut créer des programmes spécifiques qui serviront à dissoudre les comportements émotionnels mal adaptés, à travers le travail corporel, la méditation guidée, le coaching ou les mini séminaires et ateliers.

ces initiatives sont très spécifiques par leur nature et conception et évitent toute perte de temps et ressources. mais aussi ils sont

proactif - pratique -productif

en tant que chef, vous avez le pouvoir d’améliorer la qualité de vie de votre équipe tout en améliorant votre rendu. ces deux idées ne sont pas exclusives

pour en savoir plus sur les avantages évidents et subtils d'un programme de bien-être, cliquez ici

toujours dirigé vers la cause, efficace et abordable

dr. colin robert moore, b.a. h.d.e. d.c. , 3 rue de l’angle, montreal-aude

06 09 37 65 19